Conseil d'État, 10ème et 9ème sous-sections réunies, 17/12/2010, 314431

Date de Résolution:17 décembre 2010
Juridiction:Conseil d'etat
SOMMAIRE

01-03-01-02-01 ACTES LÉGISLATIFS ET ADMINISTRATIFS. VALIDITÉ DES ACTES ADMINISTRATIFS - FORME ET PROCÉDURE. QUESTIONS GÉNÉRALES. MOTIVATION. MOTIVATION OBLIGATOIRE. - DÉCISION IMPLICITE DE REJET - POSSIBILITÉ DE DEMANDER LA COMMUNICATION DES MOTIFS DANS LE DÉLAI DE RECOURS CONTENTIEUX (ART. 5 DE LA LOI DU 11 JUILLET 1979) - CONNAISSANCE ACQUISE DE LA DÉCISION RÉVÉLÉE PAR L'EXERCICE D'UN RECOURS... (voir le sommaire complet)

 
EXTRAIT GRATUIT
Vu le pourvoi sommaire et le mémoire complémentaire, enregistrés les 19 mars et 18 juin 2008 au secrétariat du contentieux du Conseil d'Etat, présentés pour Mme B...A..., demeurant..., ; Mme A... demande au Conseil d'Etat :

1°) d'annuler l'arrêt n° 06PA00684 du 7 janvier 2008 par lequel la cour administrative d'appel de Paris a rejeté sa requête tendant à l'annulation, d'une part, du jugement du 6 décembre 2005 n° 0304800/6-1 du tribunal administratif de Paris tendant à l'annulation de la décision implicite du Premier ministre rejetant son recours préalable introduit le 3 décembre 2002 à l'encontre de la décision du 12 novembre 2002 de la Commission nationale de désendettement des rapatriés la déclarant inéligible au dispositif du décret du 4 juin 1999 relatif au désendettement des rapatriés réinstallés dans une profession non salariée, ensemble la décision de la Commission du 12 novembre 2002, d'autre part, de la décision implicite précitée ;

2°) de mettre à la charge de l'Etat la somme de 3 000 euros en application de l'article L. 761-1 du code de justice administrative ;


Vu les autres pièces du dossier ;

Vu la loi n° 79-587 du 11 juillet 1979 ;

Vu la loi n° 2000-321 du 12 avril 2000, notamment son article 19 ;

Vu le décret n° 99-469 du 4 juin 1999 ;

Vu le décret n° 2001-492 du 6 juin 2001 ;

Vu le code de justice administrative ;



Après avoir entendu en séance publique :

- le rapport de M. Gilles Pellissier, Maître des Requêtes,

- les observations de la SCP Barthélemy, Matuchansky, Vexliard, avocat de MmeA...,

- les conclusions de Mme Sophie-Justine Lieber, rapporteur public ;

La parole ayant été à nouveau donnée à la SCP Barthélemy, Matuchansky, Vexliard, avocat de MmeA... ;




Considérant, en premier lieu, qu'aux termes de l'article 19 de la loi du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations : " Toute demande adressée à une autorité administrative fait l'objet d'un accusé de réception délivré dans des conditions définies par décret en Conseil d'Etat. (...) / Les délais de recours ne sont pas opposables à l'auteur d'une demande lorsque l'accusé de réception ne lui a pas été transmis ou ne comporte pas les indications prévues par le décret mentionné au premier alinéa. " ; qu'aux termes de l'article 1er du décret...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI