Décision judiciaire de Conseil d'Etat, 13 janvier 1993 (cas Conseil d'Etat, Section, du 13 janvier 1993, 88531)

Date de Résolution:13 janvier 1993
Juridiction:Conseil d'etat
Nature :Décision

Vu la requête, enregistrée au secrétariat du Contentieux du Conseil d'Etat le 17 juin 1987, présentée pour le syndicat national autonome des policiers en civil (SNAPC) dont le siège est ..., représenté par son secrétaire général en exercice ; le syndicat national autonome des policiers en civil demande au Conseil d'Etat l'annulation pour excès de pouvoir de l'instruction du directeur général de la gendarmerie en date du 11 mai 1987 relative au port de la tenue civile pour l'exercice de la police judiciaire et la décision du ministre de la défense approuvant ladite instruction ;

Vu les autres pièces du dossier ;

Vu le code des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel ;

Vu l'ordonnance n° 45-1708 du 31 juillet 1945, le décret n° 53-934 du 30 septembre 1953 et la loi n° 87-1127 du 31 décembre 1987 ;

Après avoir entendu en audience publique :

- le rapport de M. Goulard, Maître des requêtes,

- les observations de Me Roger, avocat du syndicat national autonome des policiers en civil (S.N.A.P.C.),

- les conclusions de M. Toutée, Commissaire du gouvernement ;

Considérant que l'instruction attaquée du directeur de la gendarmerie nationale, approuvée par le ministre de la défense, après avoir indiqué que le port de la tenue civile par les personnels de la gendarmerie peut être exceptionnellement autorisé par le commandement pour l'exercice de la police judiciaire, définit...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI